Projet ‘Op de kaart gezet!’ (Placés sur la carte)

Peu de temps après l’assèchement du lac Beemster, le sol s’avéra être trop humide pour la culture des champs, à cause du débourbage et de l’insuffisance des possibilités de drainage.

Le Beemster devint une région verte : une région d’élevage où les produits laitiers étaient vendus avant d’être acheminés vers les villes. Le fromage du Beemster est célèbre depuis des siècles !

L’élevage connut au cours des siècles des bonnes comme des mauvaises périodes. Avec trois épidémies de peste bovine au 18e siècle, près de deux tiers des bovins de la région périrent. Mais il y eut également de bonnes périodes, comme dans le troisième quart du 19e siècle par exemple. A cette époque, de nombreuses fermes au toit pyramidal furent construites ou reconstruites avec de riches ornements dans les boiseries sur les façades.

Après le drainage du lac Beemster en 1612, des résidences secondaires et jardins de plaisance furent construits ici pour y passer les mois d’été. Ils offraient un lieu où s’évader loin de la chaleur et de la puanteur des villes. En particulier dans le sud du polder, sur les routes Volgerweg et Zuiderweg, de superbes résidences secondaires se dressaient. A cause du déclin économique et de l’évolution des goûts de l’élite du pays, la plupart de ces résidences furent vendues et démolies dans les années 1800. De nos jours, il ne reste presque rien de ces demeures…

Il reste pourtant encore de magnifiques fermes, de superbes maisons, de vieilles usines et des sites historiques qui méritent d’être visités. 40 lieux ont pour cette raison été ‘Placés sur la Carte !’ (Op de kaart gezet !). Chaque lieu a sa propre histoire : à quoi il ressemblait, ce qui se dressait ici auparavant, les usines qui ont disparu ou ont été transformées en maison. Bref, un voyage de découverte à travers le Beemster d’antan et d’aujourd’hui.

Le projet ‘Op de kaart gezet!’ est un projet mis à place à l’occasion du 400e anniversaire du Beemster en 2012.